COUVERTURE.jpg

Accompagnement en présence ou en ligne

Atelier d'écriture/dessin/photos de 2 jours 

Les 4 saisons de l’âme

ou l’amour-fou de l’inséparation

adapté du livre  Et le soleil refleurira

Quand tout peut s’arrêter du jour au lendemain, ce que nous a montré l’expérience du confinement-Covid, quelle meilleure question que celle de la mort et de l’après-vie ?

Pour soi d’abord et pour les êtres que nous aimons le plus au monde.

Une question que se posent les enfants dès leur plus jeune âge, les ados en quête de sens… jusqu’aux plus âgés qui préparent, plus ou moins, leur envol.

L’espoir est cette chose avec des plumes

Qui s’est perché dans l’âme

Et qui chante une mélodie sans paroles

Et qui ne s’arrête – jamais. 

Emily Dickinson

Jeanne Dickinson.jpg

Pour avoir écrit pendant un an mon journal de bord en accompagnant un ami atteint de la maladie de Charcot, j’aimerai partager avec vous mon expérience autour de ce poème…

Je suis debout au bord de la plage, un voilier passe dans la brise du matin,

et part vers l’océan. Il est la beauté, il est la vie.

Je le regarde jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’horizon.

Quelqu’un à mon côté me dit : « Il est parti ! » Parti vers où ?

Parti de mon regard, c’est tout !

Son mât est toujours aussi haut,

sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.

Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.

Et juste au moment où quelqu’un près de moi dit : « Il est parti ! »,

il en est d’autres qui le voyant poindre à l’horizon

et venir vers eux s’exclament avec joie : « Le voilà ! »

C’est ça, la mort ! Il n’y a pas de morts.

Il y a des vivants sur les deux rives. 

William Blake

OISEAU.jpg

Alors si nous partions en croisière ? Un bateau nous emmène en haute mer afin de respirer l’air du large, contempler les couleurs d’autres horizons, rassembler nos forces et parler de l’Essentiel de nos existences.

Dans mes ateliers d’écriture, depuis 25 ans, j’ai vu passer des souvenirs inachevés, des regrets et quelques pages ont été déchirées dans le cahier des jours…

Dans mon parcours, le cancer de ma mère, il y a trente ans, a déclenché une quête spirituelle urgente et radicale.

Depuis, j’ai mené l’enquête pour savoir comment s’y prenaient les autres : abbaye bénédictine, monastère bouddhiste, ashram, désert, pyramide, tentes à sudation amérindienne et rencontres magiques.

Ayant vécu dix ans au Québec, j'ai appris combien il y a des vivants sur les deux rives jusqu’à pouvoir dire « Adieu jusqu’à demain ». C’est pourquoi ce journal intime est un chassé-croisé des deux côtés de l’Atlantique : courriels, dialogues et questions intercalés avec mes réflexions et quelques événements majeurs de ma vie.

Une belle et grande histoire d’amitié et de familles qui concernent tous les âges de la vie...

Une demi-journée pour chaque saison

L’Exilée, l’Endeuillée, l’Ensoleillée, l’Envolée

Bienvenue à bord du grand Retour…

PROGRAMME SUR DEMANDE