Depuis toujours, je me passionne pour l’écriture : premiers concours de poésie, étude de graphologie, journalisme de radio et de presse écrite, conseil en communication pour des organismes publics et des entreprises… En 1996, après quelques voyages et une longue retraite à la campagne, je prends la plume pour écrire La chair de l’écriture, petit traité de graphothérapie, publié en 1999.

J’ai réalisé combien cette "méthode" est issue des modèles de mon père, kinésithérapeute, et de ma mère, écoutante innée, qui ont travaillé ensemble pendant trente ans : j'ai juste transféré la ré-éducation du corps physique dans le corps symbolique de chaque lettre de l’alphabet ! Merci à eux deux.

Commence alors un long périple d’ateliers d’écriture sur les routes de France, de Belgique, de Suisse et du Québec. Ils sont devenus source d’inspiration pour mon second livre, Danse avec les lettres, publié en 2003, mêlant ma propre évolution au contact de tant d’aventures en écriture thérapeutique. Il est clair que je m’aide moi-même en aidant les autres.

C'est pourquoi, depuis les années 90, je me forme à d’autres techniques : accompagnement des dépendances, yoga, arts premiers, danse, psychanalyse jungienne, PNL et coaching, etc. J’ai tricoté ces disciplines complémentaires dans L’écriture, carnet de voyage intérieur, publié au Canada en 2007.

Car j’ai vécu dix ans au Québec, de 2005 à 2015, immergée dans une culture d’ouverture du cœur, y compris amérindienne, à l’image d’une nature grandiose, conquise par une qualité de relations humaines simples, profondes, altruistes. J’y ai développé des ateliers d’écriture pédagogique pour enfants et adolescents en difficulté scolaire.

De retour en France, impressionnée depuis un certain temps par la suprématie grandissante des écrans, de la vie numérique et des mutations sociales qu’elle implique, j’ai rédigé en 2016 un quatrième livre,

Yoga de l’alphabet, un cerveau pour le web. C’est un manuel en forme de bande dessinée qui se pratique individuellement, en famille, en classe… une sorte d’école alternative dans la tête. J’ai choisi l’auto-édition numérique pour la liberté de parole et de mise en scène, le téléchargement, l’impression du livre à la demande. 

En 2017, grand-maman de deux petites-filles, je me questionne sur le sens spirituel de mon existence. Un de mes amis est atteint d’une paralysie incurable et sa demande de m’informer sur l’aide médicale à mourir déclenche l’écriture d’un journal de bord. Pendant un an, je revisite ma vie au hasard de rencontres, textos, courriels, lectures, poèmes, etc.

J'essaie simplement d'aborder en douceur des souvenirs parfois difficiles pour leur redonner les couleurs de l'arc-en-ciel après la pluie, d'où le titre Et le soleil refleuriraCette expérience aboutit à l'écriture-médium, une nouvelle aventure au-delà du connu...

mains NB.jpg